abordages

Collages

Testa di donna - Leo S. Ross - collage sur toile - 20x20 - novembre 2012. Cambiamento du paradigma - Leo S. Ross - collage sur toile - 20x20 - décembre 2012. Remord - Leo S. Ross - collage sur toile - 20x20 - décembre 2012.

 
 

Vivante absence, un court-métrage


 
 

L’atelier

Le vieux me tire vers l’entrée de l’atelier. Elle fait face au Riachuelo, petit fleuve noirâtre et endormi qui limite La Boca, quartier par lequel Buenos Aires se souvient de la mer. L’atelier, comme toutes les autres constructions de ce quartier prolétaire, est surélevé de plusieurs marches, pour rester au sec lors des crues du fleuve. Il est en dur, loin des tôles colorées de Caminito et de ses alentours, pourtant à deux pas. En dur, mais périssable : des fissures de toutes tailles montent aux murs comme des lézards pétrifiés qui semblent n’attendre que mon départ pour reprendre leur course d’écartement. Dès le seuil, l’atelier exhale des effluves de graisse, de cambouis aigre et de métal vrillé, (...)

 
 

Dolor de los niños de la injusticia

Agujero Cubro con llanto cubro con cuerpo enfermo de rabia de inequidad de desamor de Insanidad Agujero Sola frente al agujero que absorve Sola El agujero antesala de muerte Utero que me dio muerte que me apagó Me quemó Ya está ¿quién me salva de lo imposible ? Ruge rabia ruge Ahogo Ahogo Aire Ahogo Aire Utopía de castigo y extinción de todas las atrocidades que se inflingen a los indefensos a puertas cerradas

 
 

La fin d’un voleur de sueur

Les grands hommes ne ressemblent à rien Il est arrivé par la mer un soir d’hiver Vif et trapu, il portait une veste en lin Son regard froissé me jaugea, dur et amer Je ne pouvais lever les yeux de sa main droite Il tenait un sabre, longue épine sans rose Je pensai : il faut payer. Ma langue était moite Il avait un visage de commerçant morose Moi, j’en avais le métier, marchand de labeur Cet homme devait avoir été ma ressource Ma richesse, je l’avais volée à sa sueur J’entendis ses doigts blanchir en serrant le sabre Il dit : tant qu’il y aura des couilles en or Y’aura des lames en acier. J’étais (...)

 
 

club med

Perecer de hambre Perecer en el desierto Perecer en el mar Sobrevivir al hambre, al desierto, al mar Pulular amontonados aguantar los inmundos contrastes No hacer ni un ruido pasar desapercibido Aguantar No intentar ser No intentar trasponer No alterar el paisaje no discutir no defenderse no bullicio No No Si la mala suerte o los restos de humanidad ajada aún pueden un grito... suena la alarma las figuras blancas alertas proceden a la captura y mañatado vuelas hacia el regreso impuesto en tu vuelo de horror Debajo, ciudades sistemas que te expulsan como un deshecho por culpable de no haber perecido de hambre de no haber perecido en el desierto culpable de (...)

 
 

amanda

Barrías el polvo en tu casita blanca de Puerto Madryn Saliste a la vereda de polvo a mirar el polvo y el cielo, el cielo de polvo suspendido contra la bola de fuego calcinante que descendía a la derecha de tu cara morena El sol doraba el polvo suspendido en el aire. Doraba el cielo, la tierra de ripio, las casas todas bajas y las gentes del barrio 287 Amanda miraba el cielo y después miró su árbol Una ráfaga arremolinada de viento infló su vestido azul de bambula y la silueta buena de 53 años tomó forma de globo.

 
 

ville de verre

Une ville abandonnée, transparente seule et humide Nous n’y sommes rien, écrasés de lumière crue Des ponts de verre cachent les maisons vides Des courants d’air hurlants glissent sur les rues Tours de verre les unes dans les autres Les trottoirs qui croisent sont déjà perdus La place et les hauteurs ont chassé les êtres Ces destroyers de verre ont des ancres nues Nous, noyés dans ce cruel silence de vent Nous n’avons rien à attendre d’un monde Qui nous ignore, celui que nous rêvons d’avant Tout prend corps quand nos mains chassent Accrochées de nos mots laissés au temps Ma femme, je sais que le sens est là Sur ces réponses à jamais gravées Dans nos souffles emmêlés et de nos peurs écartées (...)

 
 

0 | ... | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | 72 | 80 | 88

Creative Commons - BY - NC - ND

Tous les textes, images et sons de abordages sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 | Initial caps created by briarpress.org, under CC licence.